TEAM-BAROUSSE 65

TEAM-BAROUSSE 65

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?
Etape du tour

ETAPE DU TOUR : PAU / HAUTACAM

Nous avions 2 représentants, Claude et Patrick, avec de belles chances d'une place dans les 100er pour le 1er nommé.
Pluie et froid dans le Tourmalet et Hautacam, malheureusement, Claude malchanceux ces derniers temps, a crevé 2 fois pour finalement chuter sans trop de dommages, mais a dû abandonner.
Patrick, dont la qualité première n'est pas de grimper, prend tout de même une belle 649ème place sur 8500 classés à la moyenne de 24km/h. Et un grand besoin de récupérer pour tous les 2.

Les péripéties de Claude : Quand on vous dit Galère!!!

 1ere crevaison de la roue avant sur la descente du tourmalet, à barèges, en pleine averse de grésil.

Vélo difficilement contrôlable avec un freinage moyen en boyau et à vitesse somme toute assez élevée, et chute  heureusement sur le public. Du coup, juste un petit hématome sur le coude, rien de grave.

Pas de boyau de rechange, juste une bombe anti crevaison, mais impact trop important sur le boyau, pourtant quasi tout neuf.

Pas d’assistance, pas de magasin de vélo à barèges, seul un à Luz, mais impossible de m’y rendre puisque route fermé jusqu’à 16h ( avec cervaison à 11h… !!!), et impossible non plus d’envisager un rapatriement en taxi jusqu’à au moins Lau Balagnas pour rentrer, pour les mêmes raisons.

Seule solution, attendre la voiture balai, qui n’était à ce moment-là qu’ à Ossun… !!!

Et me voilà bloqué là, pétrifié de froid et trempé de haut en bas à  greloter.

Heureusement, un intersport ouvert m’a permis de me réchauffer en attendant de trouver une solution, en me prêtant des vêtements chaud et me proposant de me passer au sèche-linge mes affaires de vélo.

Je n’étais pas le seul dans ce cas-là, puisque le magasin s’est vite transformé en cellule d’accueil, puisque pas moins de 10 personnes, transite par le froid, sont venus se ressourcer, dont 2 partis avec le samu en urgence. Du coup, prêté main forte au personnel du magasin qui a été vraiment, vraiment extra. A souligner .  Sans compter le nombre de cycliste qui se sont arrêté pour acheter un vêtements chaud ( gants, k way, coupe vent).

Finalement, à 13h, près de 2 heures plus tard, fini par trouver une roue de fortune, pour me permettre de rallier lau balagnas, puisque plus motivé pour monter à Hautacam, car toujours sous les averses.

Descendu, qu’avec un frein arrière, car patin carbone et roue acier de l’époque… Mais bon, largement satisfait quand même.

Comble de malchance, nouvelle crevaison à Pierrefitte, de la roue de prêt… !!!

Pas d’autre choix que d’ effectuer les 8 kms restants tel quel, toujours sous les trombes d’eaux à 15 km/h maxi !!!

Eclaircies arrivé à lau Balagnas, où je profitais, comme il se doit, d’un ravito conséquent, en attendant le retour de Patrick.

Reste plus qu’à retourner à Barèges , afin d’aller rendre la roue de prêt et récupérer la mienne…

Dommage, et qq regrets pour la journée, car je pense, entre les repris dans la montée du tourmalet et ceux de la descente, être situé à ce moment de la course, aux alentours des 70/100.

Mais restait encore la montée d’hautacam…et j’avais tout de même laissé pas mal de jus jusque-là, surtout dans l’approche de début de course ( la montée s’étant plutôt bien passée, malgré une mise en route laborieuse).

Donc pas certains d’être capable de garder ma place ; je ne saurai jamais…

 

Voilà pour l’anecdote. Ces EDT ne me réussissent guère. J’en garde en tout toujours un gout d’inachevé, hormis pour la Pau- Hautacam de 2008…


 Voir les classements de l'Etape du tour : http://results.chronotrack.com/event/results/event/event-9605